Le tiramisu d’Anna

Par Mathieu

C’est le gâteau de mon enfance que me faisait Anna, ma nourrice italienne, originaire des Pouilles. J’ai appris à le faire il y a plus de 15 ans, et crime de lèse-majesté, je me suis même permis d’y retoucher légèrement, en montant les blancs en neige pour rendre le dessert encore plus léger et plus mousseux.

Je suis désolé de ne pas vous donner des dosages précis, mais comme toute grande cuisinière Anna laisse le verre doseur au placard, rien ne remplaçant l’œil et les dizaines d’années passées derrière les fourneaux.

C’est facile, c’est rapide, et qu’est-ce que c’est bon !


Les ingrédients pour 4-6 personnes

  • 60 biscuits à la cuillère environ (faîtes attention à lire la liste des ingrédients il y a de tout dans le commerce)
  • 4 œufs (il faudra séparer le blanc du jaune)
  • Du café, beaucoup et très fort (environ 10/15 tasses)
  • 3 boîtes de 250 gr de mascarpone
  • Un peu de lait (entier de préférence)
  • Un peu de sucre (environ 2 cuillères à soupes rases)
  • Version Anna : Quelques gouttes de Marsala (je n’en mets pas personnellement)

Le café

Préparer du café fort et en quantité, et bien le laisser refroidir.

La crème

Mélanger le mascarpone et les jaunes d’œuf. Ajouter très peu de lait juste pour fluidifier un peu la préparation, mais elle doit rester dense et ne pas couler de la cuillère. Voir la vidéo pour la consistance idéale.

Ajouter un peu de sucre, et mélanger.

Monter les blancs en neige et les intégrer à la préparation en faisant attention à ne pas les casser (les caresser avec amour et sensualité en passant par-dessous et en allant doucement

La préparation du gâteau

Prendre un plat d’environ 40cm x 25 cm. Prenez la forme que vous voulez vous adapterez la disposition des biscuits en fonction.

Tremper les biscuits à la cuillère dans le café, froid, car sinon ils vont se décomposer.

Attento ! La clé de la recette !

Il est important de bien imbiber les biscuits, assez pour que le gâteau ne soit pas dur, mais pas trop pour qu’il se tienne tout de même sans se décomposer. Mais alors, comment faire ?!


Il faut les tremper complètement côté sucre en bas, presser légèrement pour « casser la croûte de sucre » du biscuit contre le fond de l’assiette, ressortir le biscuit et presser des deux côtés du biscuit pour faire sortir le trop plein de café. C’est plus simple en vidéo.

Faire un étage complet de biscuits imbibés de café, puis recouvrir d’un étage de crème, le faire 3 fois. Ne pas mettre trop d’épaisseur de crème pour les 2 premiers étages, il faut que le dernier en revanche soit bien généreux et épais.

Le chocolat sur le dessus

Pour ce dernier étage, rajouter au moment du service du chocolat en poudre, idéalement fort en chocolat type Van Houten. Le mélanger avec un peu de sucre, le mettre dans une boule à thé et prendre une cuillère et faire des mouvements circulaires pour le faire passer à travers les trous de la boule à thé.

Alternative utilisée pour notre recette : n’ayant pas de bon chocolat, on a pris du chocolat en tablette qu’on a coupé en copeaux avec un épluche légumes !

Mettre le chocolat juste avant de servir pour éviter qu’il change de couleur au contact de la crème.

Mettre à reposer idéalement 4 à 6 heures, en le couvrant. Attention : pour éviter que l’aluminium ou le film alimentaire se colle à la crème et s’enlève au moment de servir, un petit conseil maison : prendre un des morceaux de papier qui se trouvent sous les biscuits à la cuillère, le couper en deux et le glisser le long des deux plus petits côtés, de manière à ce que l’aluminium repose dessus plutôt que directement sur le gâteau.

Pour une belle présentation : essuyez les bords de votre plat avec un sopalin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *